Comment peut-on faire de l’argent avec internet ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Pour éviter une réponse nulle comme la majorité des malins qui essayent de vous vendre des tapis, voici un axe de réflexion sur la question.

La première étape est de bien clarifier ta position.

-Dans quelle situation es-tu ? As-tu besoin d’argent rapidement ? Si on parle de « maison » peut-on supposer que tu as beaucoup de temps à investir ou doit-on imaginer que tu n’as pas les moyens de sortir ?

Comme tu vois, il faut déjà comprendre sa propre situation et ses attentes du projet. Tout ne convient pas à tout le monde. Il ne faut surtout pas mélanger les priorités, les objectifs, les besoins et surtout bien comprendre le projet afin de s’organiser : Planifier ton temps, Mettre par écrit tes étapes et comprendre le fonctionnement du business.

La deuxième étape passe par le réflexion sur les intérêts , les motivations, les connaissances et les non dits…..

-Quel business connais-tu ? Sait-on dans quoi nous mettons les pieds ? Qu’avons nous envie de préparer, de travailler, de mettre en forme et de « vendre/partager » ?

Il va s’en dire que le meilleur moyen de partager une chose, c’est d’incarner cette chose, d’en ressentir ses valeurs et d’en être convaincu soi même ! En gros, quand je lis les milliers de suggestions sur les opportunités douteuses qui finissent par faire payer une méthode de vente en ligne sur les réseaux sociaux pour finir à faire des vidéos pour convaincre des gens qui n’ont rien demandé d’acheter des produits miracles pour gagner des millions … je suis bien triste pour ce que nous devenons. Prenons une bonne habitude : Il n’y a pas de chemin court, de potion miracle, de « faire des milliers d’euros sans rien faire ». Toutes ces belles paroles sont là pour profiter de la crédulité des victimes qui se font délester leurs derniers sous….

Un bon conseil ? Concentrons nous sur le produit/le service/l’originalité de ce que nous désirons partager; Dans quel sens allons nous faire cette réflexion ? Allons nous partir du principe que nous allons identifier UN BESOIN de la société et commencer le marketing d’une solution ou bien allons nous partir du principe que nous avons une passion ou une connaissance à partager et que cela pourra apporter quelque chose aux autres ?

Les deux sont deux approches totalement différentes mais c’est important de bien comprendre :

  1. Si tu as identifié un besoin, alors on passe à l’analyse du marché. Qui sont tes clients ? ou sont-ils ? comment les trouver ? Comment est la concurrence ?
  2. Si tu veux créer quelque chose à partager alors à ce moment là, il faudra plutôt s’orienter sur les moyens et les techniques de diffusion au niveau de la communication et du marketing. (en ligne et en physique)

Une fois cela fait, il faut préparer un plan. Une fois de plus, formaliser un plan est totalement différent d’y penser. Une fois le plan écrit, il faut tout simplement faire les étapes une par une. Si le résultat ne vient pas, c’est qu’il y a un problème au niveau du produit ou des étapes (à identifier par les retours clients/prospects) si le résultat vient, il faut persévérer pour agrandir le business.

Quelques notes pour la route :

Créer du contenu (formation, vidéo, connaissances, e-book etc…) est devenu monnaie courante sur le net. Beaucoup se disent expert dans un domaine après avoir lu 2 blogs sur la question et vont de suite monter leur business en ligne. Malgré la critique apparente que je pourrais faire, je préconise de regarder la chose sous l’angle du bénéfice (puisque la question est $$$$) :

  1. Combien de vues/clics pour générer un revenu décent ?
  2. Pour quelles raisons les gens vont-ils suivre ta production ?
  3. Comment garder une relation pérenne avec ses prospects pour qu’ils reviennent ?
  4. Combien de temps investi au total pour combien de gain et combien de temps doit-on investir pour ce projet ?

Faire de l’argent de « chez soi » ne signifie pas que cela va être facile. C’est exactement pareil qu’aller au travail. Il faut se poser la question toute simple du « Quelle est la valeur ajoutée de mon produit/service ? » On se rend bien compte immédiatement que tous les pseudos conseils du « devenir riche à faire la même chose que des milliers d’autres malins » est une perte de temps totale.

  • Dropshipping ? Pourquoi acheter via toi alors que le producteur vend aussi ?
  • Blogging ? En combien de temps est-il possible de générer du profit dans un environnement déjà saturé de contenu ?
  • Affiliation ? Combien de personne que tu ne connais pas, vont accepter de te faire gagner de l’argent en mettant ton lien perso ?

J’invite les personnes n’ayant pas l’habitude du net à fuit bien évidemment toutes ces pratiques douteuses comme le marketing multi niveau ou autre vente de « méthodes » miracles en ligne.

J’invite les personnes à réfléchir sur la plus value qu’elles peuvent apporter et comment combiner la vraie vie, les vrais besoins et l’outils formidable qu’est internet.

——

Comme personne n’est capable de donner de véritable exemple, pour ceux qui auront lu jusqu’à la fin, en voici un.

Beaucoup de personnes prétendent qu’en faisant des vidéos de formation, vous toucherez le jackpot. C’est faux. La connaissance aujourd’hui est libre d’accès en ligne pour peu que vous cherchiez un peu. En revanche, pour ceux qui sont un poil plus sincère dans leur démarche de transmission, vous remarquerez qu’il existe une réforme de la formation en France (CPF etc…) et que des organismes d’Etat (OPCO anciennement OPCA, OPCALIA…) sont garantes des fonds versés pour ces formations.

C’est à ce moment là, qu’intervient la valeur ajoutée. Produisez un contenu réel et opérationnel (non les évidences théoriques banales) sur un métier sujet niche. Prenez le temps de faire certifier cette formation sur France Compétence et allez démarcher les OPCO. Si vous êtes sérieux, vous serez alors référencé sur leurs listes et les salariés en France auront accès à vos formations avec la possibilité d’utiliser leur comptes CPF.

  • Vous restez chez vous à produire du contenu et montrez un peu plus de sérieux que les formations douteuses et opaques, très chère sur « Comment devenir millionnaire avant l’age de 30ans »
  • Vous répondez à un besoin du marché réel et prenez place parmi des gens de compétences
  • Vous aidez les clients à pouvoir acheter votre contenu grâce au CPF et non avec leurs sous mis de côté alors que ceux ci ne vous connaissent pas encore
  • Vous créez un potentiel pour dispenser des formations, accompagnements, ateliers sur vos connaissances pour la suite

Cet exemple est pris au hasard sur le sujet de la formation alors que pas une seule personne donnant ces conseils n’est capable de parler de la moindre loi ou réglementation ou même des leviers mis en place à ce sujet.

Moralité :

Ce n’est pas le lieu ou la façon dont vous voulez gagner de l’argent. C’est le sérieux avec lequel vous vous préparer et l’intensité avec laquelle vous incarnez votre projet.

Nota Bene :

Il existe aussi beaucoup de plateformes et d’ailleurs de plus en plus, où vous pourrez vous inscrire pour proposer vos services à des particuliers. Ces plateformes dans l’esprit de l’uberisation du travail semblent prendre le dessus sur les pratiques pour ‘arrondir les fins de mois ». La même chose existe pour investir, pour partager, pour vendre des objets etc….

Bon courage !

Articles similaires

vivre de sa passion

Vivre de sa passion

Faut-il oui ou non monter un business en relation avec votre passion ? Découvrez la réponse à cette question dans cet article.